Photo à la Hune

Monocoque à foils

La barre des 30 nœuds est franchie

  • Publié le : 16/07/2018 - 18:09
monofoil gonet - record du kilomètre

Pas de doute, il vole. Ce «monofoil» suisse baptisé Gonet, long de 8 mètres et large de 2,50 mètres, est doté de deux grands foils en triangle et d'un bulbe de 150 kilos. Son déplacement total ne dépasse pas 750 kilos avec les voiles… «On a déjà enlevé 100 kilos de bulbe, et on va peut-être alléger encore, vu que pour l'instant on ne s'est jamais trouvé en difficulté» précise Eric Monnin, le concepteur de ce monocoque volant. Les équipiers portent bien sûr un casque mais ils semblent assez confiants - il y a d'ailleurs deux trapèzes à bord… «Quand on n'a pas les conditions pour voler, on se sert aussi du foil au vent comme d'une échelle de rappel. On avait prévu des bandes de ris dans les voiles mais finalement on s'est aperçu, l'autre jour sur le lac de Garde, que même avec 20 nœuds on pouvait très bien naviguer tout dessus. Le truc, c'est que nos foils sont très à l'extérieur, donc au moment où on commence à voler, on gagne beaucoup de puissance ; alors que sur les multicoques, les foils sont plutôt en dedans, du coup c'est le contraire, quand ils décollent ils perdent de la puissance. Du coup, à la limite si c'était à refaire j'ajouterais bien encore 50 centimètres ou un mètre de mât. Enfin on est déjà à 12,20 mètres, pour un bateau de 8 mètres c'est pas mal !» Conçu pour marcher aussi par petit temps quand les conditions ne permettent pas de voler (navigation en mode «archimédien»), Gonet a d'ailleurs pris une honorable 34e place en temps réel lors du dernier Bol d'Or, mi-juin, sans jamais voler. Cette photo signée Nicolas Jutzi (son site internet ici) a été prise au moment où Gonet a battu le record du kilomètre, avec une moyenne de 27 nœuds. «Et on a aussi volé au-dessus de 30 nœuds pendant 10 secondes», assure Eric Monnin dont vous retrouverez prochainement l'interview dans votre magazine. Affaire à suivre.

Les tags de cet article