Photo à la Hune

Branlebas de régates

Roulis rythmique en baie de Saint-Malo

  • Publié le : 27/07/2018 - 00:00
branlebas de régates

La scène se passe en août 2017 au cours du Branlebas de régates à Saint-Malo. Accompagné d’une soixantaine d’autres concurrents, dont une bisquine de Cancale et plusieurs Class40, ce muscadet Big Gill participe aux quatre jours de régates de cette traditionnelle course disputée chaque année entre Granville, Cancale, Chausey et la Cité Malouine. Et ce qui ne devait pas forcément arriver arriva : s’approchant d’une de ces côtes (que l’on devine en arrière-plan) souvent annonciatrices de risées refusantes aussi traîtres que sournoises, l’engin dessiné par Philippe Harlé se fait soudain surprendre. Malgré les efforts du barreur pour faire revenir Big Gill dans son lit du vent en poussant désespérément le «manche», le Muscadet est parti au lof. L’équipier jusque là chargé de faire office de tangon avec sa jambe pour tenir le génois en ciseau se retrouve soudain emporté par la voile d’avant venue à contre. Dans le cockpit, c’est le branle-bas aussi. Sous le vent, les deux équipières s’agrippent à ce qu’elles peuvent en se penchant instinctivement vers le centre de carène du voilier tandis qu’au vent, la troisième équipière s’accroche au liston pour s’éviter une débandade à la rencontre des deux autres. L’histoire ne dit pas comment s’est terminée l’embardée navale. Seule certitude : les Branlebas de régates se dérouleront cette année du 16 au 19 août.

Les tags de cet article